Association Saint Erme Loisirs

 

Nous y étions ! 

Dans la Grive d’avril-mai-juin dernier,  nous avions évoqué l’installation du parcours 14-18, parcours qui relie nos quartiers en évoquant les dommages, suite aux pillages et pilonnages de la Guerre 14-18.

Saint-Erme, tout comme de nombreuses communes et villes de l’Aisne, a été mise à l’honneur pour cette action de mémoire.

Et c’est l’association Saint-Erme Loisirs, association porteuse de ce projet, qui a été citée au niveau du département, pour honorer Saint-Erme !

La cérémonie s’est déroulée le 11 novembre en fin de journée, à la Flamengrie, lieu de souvenir qui accueille chaque année depuis 1925, une commémoration évoquant le courage et la ténacité des poilus.

La Flamengrie se situe près de La Capelle, et la Pierre d’Haudroy y a été érigée, pour commémorer le cessez-le-feu du 7 novembre 1918.

Précisons qu’à ce jour, ce monument est devenu l’un des symboles du retour de la paix en Europe, et l’un des emblèmes du retour de l’amitié franco-allemande.

La Pierre d’Haudroy, c’est le lieu où une délégation de représentants allemands est venue au contact des premières troupes françaises pour demander l’armistice au Maréchal Foch. Pour la première fois, le cessez-le-feu fut sonné par le caporal-clairon Pierre Sellier, par une nuit froide et brumeuse.

 

La décision pour le rétablissement de la paix s’est prise à La Capelle, dans une villa bâtie en 1900 : la Villa Pasques, bâtisse cossue dans laquelle les parlementaires allemands ont reçu notification des instructions du Maréchal Foch.

Le mercredi 7 novembre 2018 à la Flamengrie, 100 ans après jour pour jour, le Président de la République a rendu un hommage solennel aux soldats qui, au son du clairon, sortirent de leur boue glaciale, et reprirent espoir.

Nicolas Fricoteaux, président du Conseil Départemental de l’Aisne, a reçu les associations à une veillée commémorative, fort bien orchestrée :

Illumination de la Pierre d’Haudroy aux couleurs nationales, puis réception de remise de médailles à la Flamengerie pour mettre à l’honneur les acteurs des actions de mémoire.

Aidé par quelques saint-ermois volontaires, notre initiative locale a abouti, grâce au travail de Denise et Alain, Claudine et Patrick, Dominique et Gérard, Monique et Christian, Annie et Serge, Monique et Hubert, Elisabeth, Jean-Jacques et Alain.

 

Une pensée toute particulière à  M. Etienne Berlizot, dont la présence nous a été indispensable à l’éclosion du projet, il y a plus d’un an.

Un merci également à M. Guy Marival pour ses conseils historiques, fort appréciés !

Ils ont tous donné de leur temps, de leur énergie pour que cette réalisation s’achève, et soit la moins coûteuse possible pour la municipalité.

Précisons que l’association saint-ermoise, a été subventionnée en totalité par les aides de l’Etat, du Conseil Départemental, et des dons de mécènes.

L’inauguration du parcours le 20 avril, et l’ajout de ce dernier  sur  les panneaux municipaux, ont été pris en charge par notre municipalité.

2018 vient de s’envoler, et nous voulions vous offrir une dernière évocation de mémoire pour ce centenaire.

L’exposition itinérante, visible dans nos trois églises en décembre, a clôturé nos travaux de commémoration!

Elisabeth REMY